C’est quoi le surcyclage de mobilier ?

Vous avez déjà peut-être entendu le terme « surcyclage » ou « upcycling ». Vous pouvez rencontrer ce terme dans le monde du design et les sujets qui traitent de la protection de l’environnement. Au premier abord, on pense qu’il s’agit tout simplement de recyclage. Et pourtant, le surcyclage ou upcycling est bien plus que du simple recyclage. Ce concept est devenu une tendance dans le monde de la décoration d’intérieur et s’intègre dans l’écoconception. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Et qu’est-ce que le upcycling de mobilier ? Quels sont ses impacts pour notre environnement ?

Qu’est-ce que le surcyclage ?

Le surcyclage ou en anglais upcycling signifie littéralement recycler par le haut. C’est le fait d’utiliser de vieux objets qui ont perdu leur valeur, ou des matériaux non utilisés afin de concevoir un nouveau produit avec plus de valeur que le produit d’origine. Le surcyclage permet ainsi de créer un produit neuf, d’une nouvelle utilité et d’une grande nécesssité. C’est cette notion de magnificence qui le différencie du recyclage classique. En effet, le recyclage classique, lui, donne un produit de même qualité ou de qualité inférieure.

L’art de créer un nouveau genre de mobilier

Le surcyclage intègre la notion de créativité et d’originalité. Par exemple : la fabrication d’une table à partir de copeau de bois d’essences différentes, avec une finition de reste de vernis satiné préalablement utilisé ; ou encore la fabrication d’un luminaire à partir de verres en plastique déjà utilisés. Le surcyclage de mobilier est donc la création de mobilier design et esthétique, et participant à la protection de l’environnement. Réaliser du mobilier surcyclé donnera du caractère à votre déco, car vous aurez une décoration inédite et originale.

Économique et bénéfique pour l’environnement

Adopter le surcyclage de mobilier vous permet d’économiser de l’argent. Vous créez un nouveau produit design à partir d’éléments déjà existants, mais qui a seulement perdu sa valeur avec le temps. Il participe à la réduction de gaspillage et à la réduction de déchets. Mais aussi, vise à moins consommer et acheter, et entre ainsi dans l’optique d’éco-responsabilité. En effet, le processus de fabrication de mobilier issu de composants 100% neufs nécessite l’utilisation de matières premières et d’énergie qui peuvent polluer l’eau et l’air, augmenter l’émission de gaz à effet de serre. Le surcyclage s’affilie ainsi à la protection de l’environnement et au développement durable. Si vous souhaitez adopter ce concept, plusieurs sites peuvent vous donner des idées.

Quelle sont les étapes de création d’un meuble en bois ?
Comment restaurer un meuble en bois ?